Chronique d’un temps suspendu

Cette suite de photographies, une cinquantaine environ, a été imaginée au début du confinement – dans le but de s’échapper, par l’image, d’un quotidien devenu sombre et angoissant. Il a été élaboré exclusivement à partir des photographies des artistes représentés par la galerie. Il s’est rapidement transformé en une chronique quotidienne, celle d’un temps suspendu…