#5

La petite gitane et Manitas de Plata aux Saintes-Maries-de-la-Mer, 1960

Sabine Weiss

Sabine Weiss est l’une des représentantes de ce que l’on a appelé le courant humaniste. C’est-à-dire, comme elle le dit elle-même : C’était les gens qui m’intéressaient – c’était l’humain. Parmi ces derniers, la photographe a une prédilection particulière pour les enfants, qu’elle a photographié à l’infini.

Il faut aussi avoir de la chance, et les hasards heureux, comme elle le rappelle, comptent tout autant dans la vie d’un photographe. Comme ce jour où, aux Saintes-Maries-de-la-Mer, elle tombe sur une charmante petite gitane en train de danser le flamenco. Ce qu’elle ne savait pas au moment de prendre la photographie, c’est que l’homme derrière la petite fille, en train de jouer d’un air très concentré, était le plus célèbre des guitaristes de son temps, Manitas de Plata. Elle ne le découvrira que bien plus tard, par hasard. Chaque photographie est une rencontre impromptue et réserve parfois bien des surprises.