#19

Pierre de Vallombreuse

Hommes Badjao

De fines silhouettes d’enfants se détachent en courant sur l’eau, au sein d’un panorama grandiose et presque primitif (dans le sens positif du terme). Sur la gauche, une barque, qui semble presque abandonnée,  attend sans doute ces personnages fantomatiques pour repartir vers une destination inconnue ; tout cela sous un ciel chargé d’immenses nuages torturés surplombant l’ensemble avec majesté. Une scène complexe, que l’on voudrait rattacher à celle d’un paradis perdu, mais dont on pressent le sens tragique. Ces personnages, ce sont les Badjao, une ethnie de Malaisie que Pierre de Vallombreuse a longtemps suivie.

Témoin actif engagé dans la défense et la survie des peuples autochtones victimes de notre civilisation contemporaine, Vallombreuse a choisi la photographie pour être le témoin nomade de cette précieuse et fragile diversité. Comme le souligne Edgar Morin, Pierre de Vallombreuse s’est découvert dans sa propre humanité en découvrant leur humanité. Dans ce combat, s’est révélé également le sens de sa vie.